Co-créaton du Réseau ?

Itineraire de le Réseau

Dans le dernier texte sur l’apprendre à connaître le Réseau Global d’Écoles Maristes, nous avons parlé des idées de base derrière le Réseau. Notre objectif est que le réseau contribue à la croissance, à la vitalité et à la durabilité de la mission mariste à travers les écoles.

Une fois que le Conseil général a décidé, en 2021, de procéder au lancement d’un Réseau d’Écoles, un processus de co-création a commencé, avec des activités planifiées et collaboratives menées par le Secrétariat de l’Éducation et de l’Évangélisation.

Il y a trois moments importants dans cette phase de collaboration pour imaginer et concevoir le réseau par la créativité collective.

En mai 2021, une réunion en ligne des coordinateurs de l’éducation de toutes les régions de l’Institut a eu lieu.

Les régions Asie, Océanie et Afrique se sont réunies le 27 mai, avec 26 participants de 9 unités administratives.  Le 28 mai, les régions Europe, Amérique du Sud et Arc Nord se sont réunies avec 40 membres de 16 unités administratives.

L’atelier en ligne a duré 4 heures.  Son objectif principal était que les participants commencent à s’imprégner du projet d’avoir un réseau et à tomber amoureux de ce rêve, et qu’ils encouragent à leur tour la participation des autres en partageant leur expérience avec leurs contacts.

À la fin du mois d’août et au début du mois de septembredes événements interrégionaux de lancement des responsables éducatifs seront organisés, auxquels participeront, outre les coordinateurs, d’autres représentants de la communauté éducative : (frères, directeurs, enseignants, élèves, parents…) Elles seront également organisées par régions : le 26 août, les régions d’Asie et d’Océanie, le 9 septembre, l’Arco Norte et l’Amérique du Sud et le 23 septembre, l’Europe et l’Afrique. Environ 1.100 participants sont attendus.

Pendant la semaine du 25 au 29 octobre, une série d’activités sont prévues dans le but de faire connaître, à grande échelle, ce qu’entend être le Réseau Mondial d’Écoles Maristes.

À cette fin, il a été décidé de demander l’aide de l’Institut pour le dialogue et l’enquête appréciative (IDEIA).

L’enquête appréciative est une méthodologie de dialogue, de rencontre, de conception de propositions et d’alignement de la vision, de la mission et de l’action.

L’enquête appréciative implique les disciplines de l’appréciation, de l’enquête et de la planification.

Son approche consiste à s’appuyer sur les forces reconnues et à ouvrir de nouvelles possibilités, en alignant les aspirations individuelles, congréganistes et collectives ; à créer des rêves communs en examinant les questions dans la conception de propositions et d’engagements pour faire fonctionner le réseau.